L’orgone est le nom donné à une forme d’énergie vitale expliquée par Wilhelm Reich. Dans certaine cultures mystiques, l’orgone est aussi appelée « ch », « prana », « éther », « élan vital » ou le « cinquième élément ».

une orgonite

Wilhelm Reich a été le premier scientifique à enquêter sur l’existence et sur les propriétés de cette énergie vitale, en prenant soin de mettre de coté tout le coté mystique. Il voulait en ce sens avoir une approche proprement scientifique.

Avant l’avènement du monde mécanique, toutes les traditions séculaires et toutes les religions parlaient ouvertement du concept énergétique à partir de laquelle se forme toutes les matérialisations.

Dans l’hindouisme (Prana), le bouddhisme (le Chi ou Ki) et toutes les traditions orientales mais également dans les traditions grecques avec l’éther.

Depuis quelques années, beaucoup mettent en avant la puissance de guérison via l’énergie vitale comme le Reiki et par le bais du quantisme. Une véritable convergence a lieu entre le monde physique et le monde de l’invisible, des ondes. La science moderne ayant tendance à invalider cette thèse, se tourne peu à peu vers une approche plus tangible de l’immatériel.

Selon Reich, l’orgone se décline en 3 formes

  • Por (rayonnement positif)
  • Dor (rayonnement mortel)
  • Neutre

Une forte concentration de « por » se trouve en principe dans les forêts, près d’une cascade, après la pluie et dans la nature en général. Les nuages bas (cumulo nimbus) sont aussi une manifestation du « por » car ils annoncent en général le beau temps via leurs mouvements dans le ciel.

En ce qui concerne le « dor », le rayonnement se trouve près des centrales nucléaires, des grandes villes, des zones industrielles, des endroits pollués.

Les fréquences électro-magnétiques sont, pour la plupart, une source majeure de Dor et tristement le monde dans lequel nous vivons est saturé par ces fréquences sous forme de champs électriques nocifs, de signaux WiFi, etc…

Heureusement, de nombreux chercheurs s’appuyant sur les travaux de Reich ont initié le développement de solutions simples pour transmuter le dor en por, ou plus simplement pour transformer l’énergie négative en énergie vitale positive.

L’ancêtre des orgonites par Reich

Wihelm Reich a observé que l’orgone était attirée par des couches successives de matériaux organiques et métalliques. Il fit des tests avec des boîtes et des entonnoirs qui avaient pour but d’accumuler l’orgone à des fins médicales pour traiter des patients.

Peu après, il a effectué des recherches atmosphériques et a découvert qu’il pouvait manipuler les courants atmosphériques et les nuages avec un dispositif qui projetterait et dirigerait l’énergie vitale.

Même si Wihelm Reich a eu des résultats probants, ses dispositifs ont eu un inconvénient majeur: ils accumulent n’importe quel type d’énergie (positive ou négative) sans choix possible, toutes celles qui se trouvaient dans l’environnement.

Dans un environnement saturé de Dor, les dispositifs de type Reich peuvent être extrêment dangereux et doivent être manipulés avec beaucoup de soin.

Les orgonites modernes

Au cours des années 80, un autre chercheur indépendant, Karl Welz, a découvert qu’un mélange de particules métalliques en suspension dans de la résine durcie étaient plus intéressantes que les couches alternatives de matières organiques et métalliques de Reich.

Il a appelé ce nouveau matériau composite l’orgonite. Et de là, nous sommes passés d’un accumulateur d’orgone à un générateur d’orgone.

Plus tard, l’ajout de cristaux de quartz en tant qu’amplificateur a permis de projeter l’énergie dans un spectre beaucoup plus large. La vraie rupture avec ces nouveaux dispositifs est qu’ils deviennent actifs en présence de puissants champs énergétiques négatifs et transmutent l’énergie mortelle en énergie positive, favorisant la vitalité.

Ces orgonites s’optimiseraient en étant exposer à la négativité.

Alors que seule une main-utile de personnes peuvent percevoir ou voir des énergies subtiles, n’importe qui peut voir des régions désertiques être retournés dans des zones prospères, les plantes de plus en plus rapide et mieux, etc.

Ce « mouvement » est fondé sur des preuves empiriques et parfois sur des discussions animées entre les membres. Nous n’avons aucune dernière preuve ultime que ce que nous pensons être vrai est la vérité, mais un nombre croissant de personnes remarquent des changements positifs en ce moment.

Bien que la science dénie quelque peu l’orgone, certains croient fermement que puisque les orgonites contiennent des particules métalliques de différentes tailles et formes, l’énergie passe par des couches successives de métal et de longues chaine moléculaires (résine), à plusieurs reprises. Ce faisant, l’énergie est titillée et son niveau vibratoire augmente, se purifie. Des cristaux sont ajoutés afin de diriger l’énergie ainsi purifiée afin d’obtenir un effet filtrant optimal; tandis que les pierres et les minéraux donnent une « couleur » en offrant une résonance à l’ensemble.

Orgonite
3 (60%) 3 votes

Synonymes:
Orgone