5 clefs pour développer et renforcer votre intuition

dans Réflexion par

Chaque humain possède en lui une sorte de système d’orientation interne connue sous le nom “d’intuition”. L’intuition peut être entendue ou ressentie. Sans tomber dans la schizophrénie, beaucoup de voix sont dans nos têtes, toutes les voix des gens que nous connaissons. La voix de nos parents, de nos amis, de notre critique intérieure… Mais parmi toutes ces voix, il en existe une plus silencieuse que les autres et qui ne passe pas par le souvenir auditif, notre intuition.

Chacun d’entre-nous a la capacité de développer son intuition. Lorsque nous avons un déficit d’intuition, nous connaissons une perte d’énergie voire de dépression car ne résulte aucune initiative personnelle. Le stress notamment de par son action, génère une acidification du corps et peut bloquer certains réflexes innés, comme le sens de l’orientation par exemple. Evidemment, vous n’allez pas vous perdre chez vous, mais vous aurez plus du mal à trouver le bon chemin car votre esprit sera embrouillé par des pensées négatives qui installent une moins bonne perception du monde qui vous entoure. Voici 5 clefs qui n’ont pas vocation à être la véritable solution mais qui permettront, à n’en point douter, d’améliorer votre rapport à vous même.

1. Mieux manger

L’alimentation est un facteur déterminant pour développer ses capacités cognitives. Une alimentation riche en graisse ou en sucre modifié, accapare le système digestif et ralenti les fonctions du cerveau. L’estomac a une part prépondérante dans notre quotidien, cet organe est celui qui consomme le plus d’énergie au jour le jour. Un repas trop riche, vous pousse inévitablement vers une léthargie latente qui vous pousse à vous reposer.

L’inflammation du système digestif est également entretenu par des aliments riches en gluten, en lactose et en sucre raffiné et installe durablement l’acidification qui a des effets néfastes dans notre organisme. Fatigue, courbatures, pensées noires sont alors plus courantes et entament le moral, et par extension, notre intuition. Certains passent par le jeûne pour procéder à une détoxification du corps. Cependant, si votre organisme est très acide, le jeûne de par son action de nettoyage, élève encore le taux d’acidification pouvant entrainer des problèmes. Surtout, si vous avez des soucis d’estomac (gastrite, ulcère…), le jeûne est à exclure. Il faut tout d’abord procéder à un rééquilibrage de votre alimentation pour désacidifier le plus gros.

2. Avoir des activités physiques

La pensée positive ne suffit pas à évacuer le stress qui est installé parfois depuis des années. Seule une activité sportive régulière et montant en intensité saura vous redonner du pep’s. Pour vous motiver, avant de penser aux bienfaits qu’apporte le sport sur le plan physique, pensez d’abord au fait de vous endormir par l’effet d’une vraie fatigue physique et non pas par une fatigue morale. Vous verrez que votre sommeil ne sera plus le même. Bien évidemment, il faudra plusieurs séances afin d’habituer votre corps à cette fatigue. Etre régulier dans sa pratique sportive est la clef.

3. Retrouver un véritable rythme du sommeil

Comme tous les être vivants diurne, l’humain est fait pour vivre le jour. Un cycle de sommeil sain améliore toutes les fonctions corporelles. Pour exemple, les enfants à l’école sont beaucoup plus performants en matinée que l’après-midi. Il en va de même pour les adultes. Le rythme de vie doit être équilibré afin de pouvoir ressourcer son corps et son esprit.

4. Distinguer la voix de son intuition

Tout le monde à une voix intuitive qui nous pousse sur le bon chemin. Le plus difficile est de la distinguer. Lorsque vous sentez que vous avez suivi ses conseils, tachez de vous rappeler le son que vous avez perçu dans votre esprit ou ce que vos yeux ont vu à ce moment là. Il faut alors prendre note de ce que vous avez ressenti et distingué. Il ne faut oublier aucuns détails, ceux-ci peuvent vous permettent de remonter le fil d’Ariane menant à la source de votre intuition. Ce n’est pas un travail facile, mais le fait d’essayer, vous fera sans doute prendre conscience de celle-ci et vous poussera (peut être inconsciemment) à l’enclencher.

5. Parler à votre intuition

L’intuition est quelque chose d’immatériel, d’intangible, cependant, après avoir identifier sa voix, vous pourrez tenter de lui parler, en lui posant des questions simples : oui/non. Soyez tout de même conscient des autres voix intérieures qui peuvent parasiter ce dialogue interne. Il existe en effet un fil très fin entre votre intuition, vos peurs et votre esprit analytique. Vous pouvez penser que c’est votre intuition qui vous parle alors qu’il s’agit de simples déductions logiques et déductives. L’esprit analytique est utilisé pour faire des choix construits en fonction des hypothèses et de la pensée rationnelle. Cependant, renforcer l’esprit analytique est aussi important et ces 5 clefs peuvent vous aider à y voir plus clair.

Dans l’ensemble, soyez silencieux et plus à l’écoute de vous-même. Il vous faut des bases solides pour nourrir votre intuition et ne pas être parasité. La positivité doit être de rigueur, dédramatisez votre rapport à vous-même et prenez soin de vous. Et cela, c’est la logique même.

Laisser un commentaire